Faut-il prendre des médicaments contre l’asthme ?

 L’asthme est une maladie très répandue. Elle est chronique, invalidante et peut débuter n’importe quel moment de la vie d’un être humain : partant du nourrisson jusqu’au septuagénaire. Elle débute souvent dans l’enfance. Elle tend parfois à disparaître pendant l’adolescence pour ensuite revenir chez le sujet adulte. Elle peut toutefois débuter chez le sujet, à l’âge adulte ; chez la femme à la ménopause ou à un âge plus avancé.

 

Doublement plus fréquente chez les enfants que chez les adultes, elle peut être mortelle dans ses formes évoluées et mal-traitées. Elle affecte un nombre important de la population. Environ 7 % de la population française souffre de cette maladie, qui entraîne la mort de 1 500 à 2 500 personnes chaque année, en France.

Cette maladie chronique inflammatoire affecte les bronches, les bronchioles et les voies respiratoires de l’individu affecté. Elle est généralement d’origine allergique et entraîne des symptômes liés à l’obstruction plus ou moins grave des voies respiratoires. Chez les sujets prédisposés ou malades, on observe des séries de toux, des difficultés à respirer et de l’essoufflement. Les crises d’asthme sont plus fréquentes les soirs et peuvent s’estomper durant la nuit. Elles peuvent s’estomper soit spontanément, soit avec des techniques de respiration, soit par l’effet de traitements médicamenteux. Une crise est caractérisée par l’inflammation des bronches. Les muscles entourant les parois des bronches, se contractent et empêchent ainsi l’air d’atteindre les poumons. La crise d’asthme engendre une difficulté à respirer, un essoufflement ainsi qu’une respiration soufflante ou une sensation d’oppression dans la poitrine.

Cependant, faites attention ! L’asthme est parfois silencieux. C’est pourquoi il est important de se faire examiner assez régulièrement, pour éviter des mauvaises surprises et des complications. Aussi, les symptômes apparants que nous venons d’énumérer plus haut, ne sont pas suffisants pour établir le diagnostic de l’asthme. Il faille nécessairement l’avis d’un spécialiste pour s’assurer qu’on est bien en présence de l’asthme et non d’une autre affection respiratoire.

Les causes de l’asthme

Les recherches scientifiques ne sont pas encore très exactes lorsqu’il s’agit de parler des causes de l’asthme. Mais aujourd’hui, on a pu identifier plusieurs causes possibles à la base de cette redoutable maladie. Il s’agit de certains facteurs génétiques et environnementaux.

Toutefois, il existe des éléments déclencheurs de l’asthme chez le sujet déjà malade. Il s’agit là, des causes de crises d’asthme. Ce sont, pour la plupart, des allergènes aériens, de la fumée de tabac, de bois ou tout autre type de fumée irritante. D’autres facteurs déclencheurs de crises d’asthme sont des aliments provoquant une allergie alimentaire chez le sujet, certains médicaments, des émotions fortes ou encore d’autres infections de la voie respiratoire.

Comment soigner l’asthme ?

À nos jours, la science n’a encore découvert aucun traitement pour guérir définitivement cette maladie. C’est d’ailleurs pourquoi elle porte le nom de maladie chronique. Étant donné qu’elle est une maladie chronique, elle peut nécessiter un traitement régulier. Les médicaments contre l’asthme sont généralement administrés avec des inhalateurs au travers des voies respiratoires. Ils produisent généralement une action rapide, qui estompe les crises et qui empêche les effets non-désirables.

Il existe deux types de traitements médicamenteux pour les asthmatiques : le traitement de contrôle ou de fond, et le traitement de crise ou de secours. Les deux traitements jouent des rôles différents et à différentes étapes de la crise d’asthme. Il est donc capital que le sujet asthmatique sache différencier ses traitements, afin de bien les appliquer.

  • Soigner ou guérir l’asthme naturellement

Force est de constater que tous ces traitements assez protocolaires, ne guérissent cependant pas le mal. Il existe de nouveaux courants paramédicaux qui affirment qu’on pourrait soigner, et même guérir l’asthme naturellement. Des techniques qui, de loin, paraissent nettement plus saines et avantageuses pour le corps, ont fait leur apparition et leurs preuves.

  • Soigner ses crises d’asthme avec l’injection d’huile essentielle et la pratique de certains sports.
  • Guérir ses crises d’asthme par une formidable et magique méthode de respiration, à connaître absolument.

L’asthme est une maladie chronique plus ou moins grave, qui a encore d’énormes secrets pour la médecine qui, jusque-là, affirme être incapable de la guérir. Il est important pour les sujets malades, de s’aventurer sur des pistes beaucoup plus saines et naturelles qui promettent la disparition complète de ce mal chronique.