L’épilation nouvelle génération : découvrez le système par électrolyse

Savoir prendre soin de soi c’est aussi contrôler sa pilosité

Qui ne connaît pas la corvée de l’épilation et surtout l’inquiétude de ne jamais pouvoir être sûre qu’aucune pilosité n’est apparente ? De nos jours, la technologie vient heureusement au secours de ceux et celles qui veulent être impeccables à tout moment sans avoir à se livrer à une inspection de ses parties visibles du corps. Si vous voulez vous débarrasser une fois pour toutes de ce problème d’épilation, découvrez l’epilation electrolyse à paris par exemple dans un centre de soins esthétiques spécialisé. Pour la réussite d’une épilation définitive, il convient en effet se s’adresser aux bons professionnels qui non seulement mettent en œuvrent la meilleure technologie selon les règles de l’art, mais qui prennent aussi toutes les précautions préalables. Bien que l’épilation électrolyse ne soit pas une technique invasive, des contre-indications éventuelles doivent être écartées et le patient ou la patiente doit être informé de tous les aspects du protocole avant de prendre sa décision.

L’épilation par électrolyse pour tous et partout

En principe toutes les parties du corps peuvent être épilées par électrolyse aussi bien chez l’homme que chez la femme. Les épilations les plus courantes concernent les jambes, le maillot et les aisselles. L’épilation par électrolyse s’adresse à tous les types de poils contrairement à l’épilation au laser qui a du mal à venir à bout des poils clairs ou blancs, et elle peut être utilisée dans tous les endroits du corps et du visage, même sur les sourcils ou le mince duvet du visage. Toujours par précaution, on évite de pratiquer l’épilation par électrolyse chez les femmes enceintes, les personnes cardiaques ou diabétiques ou encore celles qui subissent un traitement contre l’acné ou qui sont sous chimiothérapie ou radiothérapie.

Comment se passe une épilation par électrolyse ?

Les poils ne poussent pas tous en même temps, chacun passe par trois phases appelées anagène, catagène et télogène. C’est en phase anagène, soit au moment de la pousse du poil, que l’épilation par électrolyse peut éliminer le bulbe. Cela suppose également que plusieurs séances seront nécessaires pour éradiquer l’ensemble de la pilosité ciblée. Dans un centre de soins esthétiques sérieux, le praticien spécialisé est capable de mesurer en amont le temps nécessaire qu’il détermine en fonction de la peau et de la texture du poil du patient ou de la patiente ainsi que de la zone à traiter. Il est aussi important qu’il propose à la personne à épiler un test cutané préalable et que l’ensemble des soins soit effectué dans un environnement technique, médical et sanitaire sans reproche. On ne peut pas dire que l’épilation par électrolyse soit indolore, la douleur sera, comme pour tout traitement médical, diversement ressentie et supportée selon chaque individu.