Quels aliments éviter au nourisson ?

Vous venez de mettre au monde un nouveau-né ? Félicitations ! Il va falloir jouer efficacement votre rôle de bons parents afin d’assurer la bonne santé de votre bébé. Et, en la matière, la tâche la plus sensible est l’alimentation du bébé. Il faudra proposer alors une bonne alimentation à votre bébé tout en évitant certains types d’aliments. Quels sont les aliments à éviter au nourrisson ? Nous répondons dans cet article.

D’une manière générale, la première manière d’alimenter un nouveau-né débute essentiellement par l’allaitement. Ou si l’allaitement ne se passe pas bien, par l’apport du lait infantile. Par contre, durant la diversification, il est d’abord conseillé d’introduire un aliment nouveau à la fois. Mais aussi et surtout, il faudra éviter certains types d’aliment.

Les légumes

La plupart des légumes peuvent être proposés à un bébé lors de la diversification. Mais, à condition qu’ils soient cuits et mixés. Cependant, il existe des exceptions qu’il faut considérer. À cet effet, il faut éviter de débuter la diversification par des légumes qui ont un goût prononcé ou par ceux qui sont peu digestes : choux à feuilles, céleri, poivrons, petits pois, navets, etc. Il faut aussi éviter de lui donner des légumes crus au moins avant l’âge de 12 mois. Puisque, le système digestif d’un tout-petit ne supporterait pas quelque chose de cru dès le début de la diversification. Il pourrait alors avoir des problèmes de digestion, vu qu’il n’est pas encore assez mature.

Dans la même optique, il est défendu de donner des légumes secs aux bébés au moins avant l’âge de 12 mois également. Pois chiche, haricots secs, lentilles… sont quelques exemples de légumes secs parmi tant d’autres.

Les produits laitiers

Les produits laitiers sont également à éviter lors de la nutrition des bébés. À cet effet, il faudra faire attention à certains types de produits laitiers comme les boissons végétales. Les boissons végétales sont présentées comme des laits de type soja, riz, amandes, etc. Les laits d’origine non bovine sont également des types de produits laitiers à éviter. Ces boissons végétales ne sont pas du tout adaptées pour l’alimentation de votre bébé. Et leur emploi peut s’avérer dangereux pour votre nouveau-né.

L’autre produit à éviter pour votre bébé est le lait de vache. Il n’est pas conseillé de leur en donner avant l’âge d’un an. Aussi, avant 3 ans, il n’est pas non plus souhaitable de leur donner de fromages au lait cru.

Les boissons

À ne pas confondre avec les boissons végétales, il s’agit ici de l’ensemble des boissons. Cependant, seule l’utilisation de l’eau peut être autorisée à condition que celle-ci soit faiblement minéralisée. Il faut éviter également de leur donner des jus de fruits. Car ils ne sont pas indispensables pour les bébés. Les sodas sont également à éviter y compris les sirops.

Les produits sucrés

Il n’est pas conseillé d’abuser des produits sucrés dans l’alimentation de votre petit même si le corps humain a besoin de sucre pour fonctionner. Il n’y a également aucun intérêt à privilégier les produits moins sucrés ou sans sucre ajouté. L’idéal est alors d’introduire avec modération l’utilisation du sucre dans l’alimentation du bébé.

Par ailleurs, l’utilisation du miel est également proscrite aux bébés avant l’âge d’un an. Même si le miel est un aliment délicieux, c’est également le seul aliment qui serait à la base du botulisme infantile. Le botulisme infantile est causé par les spores de clostridium botulinum. Ces spores sont parfois présentes dans le miel qu’il soit pasteurisé ou non. Alors, lorsqu’un nourrisson ingère du miel, les bactéries de ces spores peuvent se développer et provoquer ainsi une paralysie chez le bébé. C’est pourquoi il faut attendre que votre enfant ait un an avant de lui donner du miel.

Les protéines

Les protéines sont également à éviter dans l’alimentation des bébés. En effet, on note parfois la présence de certains métaux lourds et contaminants chimiques dans certains poissons. Raison pour laquelle il est souhaitable d’éviter la consommation des anguilles, barbeaux, carpes, silures et brèmes. Par ailleurs, l’emploi des marlins, espadons, sikis, lamproies et requins est aussi à limiter dans la nutrition des bébés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *